+49 5694 9905506

L’épée va-t-elle sans cesse dévorer ? Ne sais tu pas que cela finira triestement ? (2 Samuel 2,26)

Nous pouvons enfin vous en dire plus sur notre conférence européenne prévue à Bruxelles du 24 au 27 octobre 2024. Nous nous réjouissons déjà de ces rencontres et de ces échanges. Chaque année, nous invitons nos membres et toutes les personnes intéressées à se rencontrer lors de notre conférence européenne, à partager leurs expériences, à apprendre ensemble, à prier et à s’encourager. Cette année, nous reviendrons pour ainsi dire aux racines de Church and Peace : Que faisons-nous, en tant que personnes et communautés chrétiennes, face à la militarisation croissante de l’Europe et à ses exigences en matière de guerre ? Quels outils avons-nous en main, quels nouveaux outils ont été développés et testés et que pratiquent les artisans de paix dans leurs contextes de guerre et de conflit ? Quel rôle notre foi peut-elle jouer dans ce contexte ?

Pour plus d’informations, consulter le dépliant de la conférence.

Curieux et prêt à vous engager ? Inscris-toi à Bruxelles ici.

 

 

Résister à la guerre aujourd’hui : Préparer des alternatives collectives non-violentes

« Pendant la guerre, le groupe a renforcé sa capacité de s’organiser ; il a agi comme un mur de protection, […] à l’image d’une colonie de fourmis », c’est ainsi que, dans l’étude Résistance civile nonviolente face à la guerre, Pavel Kaliuk, modérateur communautaire, décrit comment on peut résister à la guerre sur place.
Avec les guerres en Ukraine et Israël / Palestine, le militarisme est à nouveau en hausse en Europe et de par le monde. Comme s’il n’y avait pas d’alternatives à l’escalade de la violence et des conflits que par la surenchère de la contre-violence ! L’histoire nous enseigne que de faire la guerre ne fait qu’augmenter la souffrance, la mort et l’injustice.
En tant que chrétien.nes, nous sommes défis à résister collectivement à l’injustice et à la violence, en suivant l’exemple de Jésus. La non-violence est une forme active de résistance. Comment cela se passe-t-il dans les contextes de guerre et d’escalade des conflits qui nous mettent au défi aujourd’hui ? Comment la résistance peut-elle être efficace pour un changement durable ? Une multitude de formes de résistance civile ont été explorées et étudiées au cours des décennies précédentes. Elles sont aujourd’hui plus que jamais d’actualité et doivent être revisitées comme fondements de considérations stratégiques.
Lors de cette conférence, nous explorerons l’intersection de la liberté d’expression et de conscience et de la résistance civile dans le contexte de la guerre. Nous (re)découvrirons des méthodes et des approches sur la façon dont l’engagement communautaire peut interrompre la spirale de la violence. Nous allons nous connecter à des organisations partenaires à Bruxelles qui œuvrent pour une Europe solidaire et en paix.
Rejoignez-nous pour favoriser la prise de conscience collective et l’engagement proactif après avoir réalisé le contraire du « que cela finira tristement » (2 S 2,26).

Lieu :

Maison N.-D. du Chant d’Oiseau
Centre de Formation
Av. des Franciscains 3 A
1150 – Bruxelles
Belgique

www.chant-oiseau.be